Prix Hugh M. French 


Ce prix, créé par l'Association canadienne du pergélisol (ACP) en 2019, reconnaît des contributions exceptionnelles à la science du pergélisol et / ou à la géomorphologie périglaciaire au cours d'une carrière. Il est nommé en l'honneur du défunt  professeur Hugh M. French pour son impact dans le domaine en tant que scientifique, pour ses contributions à l'éducation par le biais de son manuel The Periglacial Environment, pour son développement du domaine par le biais de la création du journal Permafrost and Periglacial Processes qu’il a édité pendant 16 ans, et pour son leadership au Canada et en tant que président de l'Association internationale du pergélisol. Le lauréat est choisi par un comité de sélection ou par le conseil d'administration de l'ACP.



Recipients


2019                                                                                                           
Professor Michel Allard (Université)                                                                                                                                                                                                                                                                                   
Le professeur Michel Allard (Université Laval) est le premier lauréat du prix Hugh M. French. Il est l'auteur ou le co-auteur de plus de 130 articles dans des revues scientifiques et de plus de 50 rapports concernant l'impact du pergélisol sur les communautés et les infrastructures. Il a encadré plus de 120 étudiants, inspirant la prochaine génération de scientifiques du Nord. Il est particulièrement connu pour son engagement auprès des groupes autochtones afin de résoudre les problèmes des communautés du Nord liés au pergélisol et aux risques naturels. Il avait auparavant reçu le Prix de la recherche scientifique sur le Nord du gouvernement du Canada (2006), la Médaille polaire canadienne (2015) et le Prix de la famille Weston pour l'ensemble des réalisations dans la recherche nordique (2017).