Nouvelles

Décès soudain du Dr Hugh M. French
May 14, 2019
L'ACP est attristée d'annoncer le décès soudain, le 11 mai 2019 à Victoria, en Colombie-Britannique, du Dr Hugh M. French, ancien doyen de la Faculté des sciences et professeur émérite aux départements de géographie, d'environnement et de géomatique et de sciences de la Terre de l'Université d'Ottawa.


Hugh est reconnu à l'échelle internationale comme spécialiste des processus périglaciaires et de la science du pergélisol. Au cours d'une carrière à l'Université d'Ottawa qui a débuté avec sa première visite dans l'Arctique en 1967 et qui s'est échelonnée sur 36 ans, plus 16 autres années après sa retraite, il a écrit ou coécrit plus de 160 publications portant sur des sujets tels que la formation et la distribution de la glace souterraine, les processus de pente, le thermokarst naturel et anthropogénique, et le gel du sol.

Il a été l'un des géocryologistes les plus voyagés, publiant des études réalisées dans le Haut-Arctique et le subarctique canadiens, sur le plateau du Tibet, en Antarctique et dans certaines régions d'Europe et des États-Unis qui ont connu des conditions périglaciaires pendant le Quaternaire. Parmi ses nombreuses réalisations, mentionnons la fondation de la revue Permafrost and Periglacial Processes qu'il a éditée pendant 16 ans et la rédaction de quatre éditions de son manuel The Periglacial Environment pendant près de 30 ans, dont la dernière a été publiée en 2017.

Hugh a également joué un rôle important au sein de l'Association internationale du pergélisol en aidant à la fonder en 1983, puis en tant que vice-président (1993-1998) et président (1998-2003). Il a reçu le prix Roger J.E. Brown de la Société canadienne de géotechnique pour sa contribution exceptionnelle à la science et au génie du pergélisol, le prix de distinction savante en géographie de l'Association canadienne des géographes et le prix d'excellence de l'International Permafrost Association. Hugh a été un membre à vie de l'ACP et un grand partisan de ses objectifs. Le Prix Hugh M. French pour contributions exceptionnelles à la science du pergélisol et/ou à la géomorphologie périglaciaire, déjà nommé en son honneur, sera décerné pour la première fois lors de la huitième Conférence canadienne sur le pergélisol à Québec en août 2019.
Gagnants des bourses d'études de l'ACP et du CNC-IPA !
May 6, 2019
L'Association canadienne du pergélisol (ACP) et le Comité national canadien de l'Association internationale du pergélisol (CNC-IPA) ont financé conjointement jusqu'à 20 bourses pour encourager la participation des étudiants à la 18e Conférence internationale sur le génie des régions froides / 8e Conférence canadienne sur le pergélisol qui se tiendra à Québec du 18 au 22 août 2019.

Les prix sont décernés en fonction de la qualité et de l'originalité du résumé et de la contribution de l'étudiant à celui-ci. Les demandes seront évaluées par un comité dont les membres proviennent de l'ACP, du CNC-IPA et de PYRN North America.

Les lauréats des bourses sont les suivants :
Simon Dumais (Université Laval) - Refusé en raison d'autres sources de financement
Élise Devoie (Université de Waterloo)
Mary Kerr (Université Laurentienne)
Xiangbing Kong (Université Laval)
Cameron Ross (Collège militaire royal du Canada)
Jean Holloway (Université d'Ottawa)
Earl Marvin De Guzman (Université du Manitoba)
Greg Gambino (Université de Toronto)
Jennifer Humphries (Université Carleton)
Marilyne Parent (Université Laval)
Erfan Abedian Amiri (Université de Waterloo)
Sohail Akhtar (Université Concordia)
Gagnants des prix de l'Association canadienne du pergélisol !
May 5, 2019
Le professeur Michel Allard, de l'Université Laval, recevra le prix Hugh M. French lors de la 8e Conférence canadienne sur le pergélisol à Québec en août prochain. Ce prix reconnaît les contributions exceptionnelles à la science du pergélisol et/ou à la géomorphologie périglaciaire au cours d'une carrière.

Chris Burn, de l'Université Carleton, donnera la conférence Mackay à la 8e Conférence canadienne sur le pergélisol à Québec en août. Cette conférence a été nommée en l'honneur du professeur J. Ross Mackay, éminent spécialiste du pergélisol au Canada.